«

2GM n° 78 en kiosque !

Retrouvez votre magazine dans votre kiosque, il vient de sortir ! En voici l’édito et le sommaire :

EDITO : 

Il est toujours intéressant de comparer les performances des antagonistes dans un conflit.  Cela permet de déceler les différences, les points de convergences et les capacités de chacun. C’est ce que fait notre dossier en comparant, fort à propos, trois opérations capitales de la bataille de Normandie : les opérations Cobra, Bluecoat et Lüttich. Ces trois opérations, américaine, britannique et allemande, sont menées à la suite les unes des autres. Dans les trois cas, les blindés jouent un rôle central. De façon plus contraignante dans les deux dernières, Britanniques et Allemands manquant, à ce moment-là de la bataille, de troupes d’infanterie. Finalement, ce sont les Américains qui s’en sortent le mieux, à la surprise des Allemands, qui n’arrivent plus à mener des manœuvres blindées de grand style.

Ce numéro s’attarde par ailleurs sur le Jagdpanther, puissant chasseur de char de la Panzerwaffe. Certainement l’un des plus réussis, redouté par les Alliés. Cependant, il n’est pas suffisamment produit pour changer le cours de la bataille.

Toujours les chars, mais soviétiques et à Berlin : un article pour analyser l’emploi des blindés en zone urbaine par les Soviétiques à la fin du conflit, et à l’aune de la bataille de Stalingrad.

Enfin, une courte étude sur la III. SS-Panzer-Korps prise dans la nasse de la Courlande, et ses combats jusqu’à son évacuation en Prusse.

Excellente lecture !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>