«

Nov 03

2Gm n° 80 dans les bacs

Chers lecteur,

Vous retrouverez chez vos marchands de journaux notre dernier numéro, le 80. Nous revenons en couverture sur la Blitzkrieg, mais pas que ! Plutôt que de vous proposer un énième dossier sur la célèbre doctrine militaire allemande, nous avons voulu aller plus loin et démontrer comment la Alliés et les Soviétiques ont su s’adapter à celle-ci, pour la contrecarrer, puis la mettre en échec. Un dossier qui pose les questions, et vous propose d’y répondre. Excellente lecture !

EDITORIAL

La Blitkrieg fait parler d’elle depuis plus de 75 ans. Elle aurait été l’arme ultime du régime nazi pour terrasser militairement ses adversaires. Guderian et consorts, « inventeurs » de la « guerre éclair », auraient ainsi trouvé le moyen de donner à l’Allemagne la victoire perdue de 1918. Ils auraient également inventé le moyen, l’outil, qui devait concrétiser cette Blitzkrieg : la Panzer-Division.

Pourtant, trois ans plus tard, c’étaient les Alliés qui triomphaient. Comment ? En retournant leur arme contre leur adversaire ? En en inventant de nouvelles ? Est-ce par le char, l’avion, la logistique qu’Anglo-Saxons et Soviétiques ont finalement triomphé ? Ce sont ces questions auxquelles tente de répondre notre dossier : après avoir rappelé les fondamentaux de la Blitzkrieg, il expose les raisons de la victoire alliée.

La bataille des Ardennes est bien connue. Mais le rôle de la 7. Armee allemande, qui flanc-garde l’offensive de la Wehrmacht, l’est moins, c’est pourquoi nous étudions ses opérations dans cette bataille à travers un article de fond.

Suit une excellente étude sur le SOE, ses actions et ses relations avec les autres services de renseignement alliés (en particulier français).

Enfin, petite incursion dans le ciel, avec une étude sur la bataille aérienne au-dessus de Koursk, qui fut certainement une des batailles « aéroterrestres » les plus disputées du front de l’est.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>